UA-114667274-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Azal France-Niger - Page 2

  • Journée de notre équipe au Niger en images

    une journée de l'équipe Assakati.docx

     

    UNE JOURNEE TYPE DE L’EQUIPE ASSAKATI

     

    7 heures 00 : Tout le monde (chauffeur, ramasseur et les 2 coordinateurs) au bureau. Ensuite, nous traçons  le programme de la journée en indiquant les quartiers dans lesquels nous allons intervenir dans cette journée. Dans ces quartiers nous indiquons le ménage du début de ramassage  et le ménage de la fin.

     8 les ramasseurs.JPG

    7heures15 : Départ de l’équipe dans les quartiers. Lors des opérations  de ramassage  nous effectuons de  petites missions de supervision  et parfois des appels téléphoniques pour savoir si exactement l’équipe travaille dans les bonnes conditions pour pouvoir répondre en cas de panne.

    Le déroulé des opérations : récupérer les bacs dans les concessions, les charger dans la moto (aujourd’hui le camion)

    1 un bac dans une concession.JPG

    2 on charge sur la moto.JPG

     

     

    les vider à la décharge située à 5 km, dans une tranchée mesurant 75 m, puis  la recouvrir  au fur et à mesure.

    4 qui fait 75 m de long.JPG

    5 on recouvre au fur et à mesure.JPG

     

     

     

    A  13 heures environ, l’équipe de ramassage descend  et nous  nous rencontrons au bureau de l’Association Azal pour faire un petit briefing sur  les difficultés rencontrées.

    Dans la soirée (à partir de 17 heures en général), nous les chefs de projet Abderrahmane Ousmane et Almoustapha Mohamed, effectuons des missions dans les quartiers pour vérifier que  tous les bacs de ménages inscrits sur le programme de la journée ont été effectivement vidés. En  cas d’une erreur c’est-à-dire un ménage non visité, nous procédons à son inscription sur la liste de la deuxième journée. Pendant ces missions de vérification  nous procédons aussi à la collecte des taxes  et la sensibilisation des ménages non abonnés sur l’utilité de nos opérations en général et les modalités du Programme Assakati. 

     

    Cette journée type se déroule pendant 3 jours de la semaine, le vendredi, samedi et dimanche.7 après.JPG

    6 avant.JPG

        9 assakatl a pignon sur rue !.JPG

  • inondations à Abalak 7 et 8 août 2016

    inondation

    DES INONDATIONS A ABALAK                                                                      5/9/16

     

    L’été a été sec chez nous. Mais il n’en a pas été de même à Abalak, cette ville du Niger où l’association Azal intervient depuis 4 ans à propos des déchets : des pluies torrentielles ont ravagé la ville dans la nuit du 7 au 8 août 2016. Dans le Sahel, où il ne pleut, les bonnes années, que 3 mois par an, les pluies qui tombent lentement sont favorables à la poussée du fourrage et à la santé des troupeaux. Mais il arrive qu’elles tombent violemment, emportant tout sur leur passage.

    C’est ce qui est arrivé cet été : 80% de la ville a été endommagée, parfois légèrement avec des effondrements de murs, des rues ravinées, parfois beaucoup plus lourdement, avec des maisons détruites, des animaux emportés, des boutiques saccagées… La décharge où sont enfouies les déchets n’a été que peu impactée : un angle de mur détruit sur une dizaine de mètres.

    Nos amis touaregs, anciens éleveurs nomades devenus sédentaires, ont du faire face : loger la famille chez le voisin, dans les écoles, récupérer les biens, dégager les routes et les chemins, et commencer à reconstruire. Et notre équipe Assakati assure tant bien que mal pour l’instant un ramassage de déchets par semaine.

     

    Les  communes de St Vincent et d’Abalak ne sont pas jumelées. Elles ont pourtant tissé des liens depuis 4 ans. Nous voulions vous permettre de partager la détresse des habitants d’Abalak, et de vous associer à leur courage.

    Etienne Lallemand, président d’Azal France Niger

    Abalak.docx